Méditation en pleine conscience et sophrologie , différences et similitudes

Mis à jour : juin 9

Méditation en pleine conscience et sophrologie , différences et similitudes Superbe échange avec christophe André La méditation & la sophrologie: de proches cousines. Ces deux techniques se ressemblent fortement, Elles se rejoignent donc sur plusieurs champs communs tels que le travail sur la concentration et la respiration ainsi que la perception du corps et le lien corps/esprit, avec un accueil des ressentis physiques & émotionnels dans la bienveillance, sans à priori, ni jugement. Elle visent l'autonomie des participants et demandent investissement et répétition: plus on les pratique, mieux cela fonctionne, et plus cela devient facile. Cousines, mais pas soeurs. Si ces deux méthodes s'inspirent toutes deux des techniques orientales, la sophrologie y ajoute des éléments du yoga, et s'enrichit également d'approches occidentales - notamment la neurologie, la relation aux émotions, la psychologie et psychanalyse, l'hypnose...  La méditation nous invite à nous reconnecter à soi, au présent. Pas question de passé ni de futur, il s'agit simplement d'être présent à soi, dans l'ici et maintenant. Et d'accepter ce qui est, ce qui ce passe à l'instant T dans son esprit & dans son corps. La sophrologie, elle, fonctionne de façon tridimentionnelle.  On se concentre également sur ce qui est, maintenant, mais on y ajoute l'appui du passé et la projection future. Il s'agit d'aller puiser dans les ressources passées et présentes. De faire émerger tous ces ressentis positifs, toutes nos capacités, de les mettre en lumière, les vivre afin de les projeter avec confiance & espoir. En fait, en sophrologie, on ajoute de l'intentionnalité. En se basant toujours sur le principe d'action positive: toutes les actions, pensées ou ressentis positifs engendrent de nouvelles actions, pensées ou ressentis positifs. Ainsi, en sophrologie nous allons souffler en imaginant expulser les tensions. Alors qu'en méditation, il s'agira simplement d'observer le rythme naturel de sa respiration. Une autre dynamique. D'autre part, la sophrologie accorde une importance toute particulière au mouvement. La méditation traditionnelle se pratique en général de façon statique, en posture assise. Une séance de sophrologie comprend elle aussi une partie statique, de visualisation, mais est précédée d'une partie plus dynamique, faite de mouvements doux associés à la respiration.  Enfin, ajoutons que la méditation est généralement pratiquée en solitaire, alors que la sophrologie nécessite souvent un accompagnement personnalisé, du moins pour commencer. Connexion pour rédiger un commentaire.





                                                              

                                                                      Odile Khalifat 

                                   Espace sens & Etre Vincennes & Paris Ouest 

                                   Espace dédié à la parentalité , périnatalité et à la femme 

                        Sophrologue certifiée  -  Praticienne en Hypnonatal & Sophrologie clinique